LA CULTURE GENERALE À l’école Française du Samedi
Bien sûr la culture générale est synonyme de connaissance. Mais à l’École Française du Samedi, c’est d’abord et surtout:
* Apprendre à être curieux en abordants des sujets passionnants
* Une ouverture sur le monde et les hommes, à travers le temps et l’espace.
* Une possibilité d’interagir avec les autres, à comprendre le monde, les différences, à faire de bons choix par l’exemple…
* Une opportunité donnée aux élèves de construire leur propre pensée.
L’enfant se découvre lui-même dans sa capacité à penser, à construire un raisonnement, à créer, à évoluer dans l’autonomie intellectuelle: il a le contrôle. Ce n’est pas la connaissance qui importe mais ce qu’on en fait. L’élève sort du contexte des choses apprises: Il s’ouvre avec bonheur à la reflexion.

Maternelle: PS/MS/GS
Le programme de chaque classe de la maternelle est conforme à celui fixé par l’éducation nationale. 
L’importance est donnée à l’oral qui doit représenter 80% du programme: vocabulaire, articulation-prononciation, syntaxe.
L’enfant n’est pas supposé savoir lire à la fin de la maternelle. Il doit par contre, connaitre tous ses sons, bien distinctement. Du fait que les élèves commencent à apprendre à lire en Kindergarten à l’école américaine, il est primordial de leur accorder du temps pour ne pas qu’ils confondent sons et lettres dans les 2 langues. Bâtir trop vite serait néfaste à l’enfant. Nous récupérons chaque année des enfants qui présentent des troubles de la lecture dus à un non respect des étapes.

À l’oral:
*Enrichissement du vocabulaire et de la mémoire à travers: Chansons enfantines, poè
mes, comptines et jeux de mains, lectures d’histoire, marionnettes, activit
és manuelles..
*Expression orale: Attention particulière portée à la syntaxe, articulation des mots, concordance orale des temps..
*Notion de l’espace-temps: La famille, les générations, le calendrier: les saisons, les mois de l’année, les jours de la semaine..
*Etude des différents sons propres à la langue française, à travers un vocabulaire choisi en fonction du niveau d’âge, notion de rime.
*Prélecture pour les GS, selon une méthode syllabique ou semi globale pour les mots très simples, reconnaissance de mots et autres exercices classiques.
*À l’écrit:  Début de l’écriture des lettres ou mots simples, illustration de l’histoire lue, reconnaissance de lettres, mots…

CP: 
A l’école française du samedi, nous construisons la lecture et le sens de l’orthographe en même temps. En effet, trop d’enfants n’ont aucun sens de l’orthographe, et ce à cause de la méthode d’apprentissage en CP. Cela les suit toute la vie! A FSS, l’enfant apprend à lire et à écrire selon une méthode syllabique très efficace. Lecture et orthographe se construisent parallèlement.

Cycles 1-2 et 3:  Etude des fondamentaux.

Les élèves de FSS acquièrent des bases solides, qui leur permettent d’aborder la compréhension de textes littéraires respectant une difficulté croissante, selon les niveaux.

CE1:
Le Ce1  est sans doute la classe la plus difficile de l’école élémentaire, car les élèves découvrent de façon systématique l’orthographe, la conjugaison, la grammaire et le vocabulaire…Année chargée!

Ce2- Cm1 Cm2:
Les élèves continuent le programme fixé par l’éducation nationale. Du CE2 au CM2, les différentes notions sont reprises et élargies. Par exemple. Le présent de l’indicatif sera toujours au programme, mais les groupes des verbes changent, et leur complexité également. D’autres temps s’ajoutent à ceux déjà appris.

Collège: 6ème 5ème
Les élèves continuent de construire des bases solides en grammaire, conjugaison, orthographe et vocabulaire, mais étudient la littérature en abordant les grands auteurs du programme. L’étude des textes  prend une place très importante.